Fondation Les Oliviers

Competition

Location: Lausanne

Date: 2013

Client: Fondation Les Oliviers

Architecs: Pablo Roel, Eva Sánchez, Cristóbal Fernández

Image: Playtime

Français/

En amont, en aval

 

Le projet cherche à établir une continuité avec les bâtiments existants de la Fondation situés à l’autre côté du chemin de Rionzi, et de mettre en valeur la topographie du lieu pour résoudre l’enjeu des accès et des flux de circulation.

 

Dans le but d’atteindre ces objectifs le bâtiment des ateliers se dispose parallèle au chemin de Rionzi et perpendiculaire à la pente. La forte declivité du terrain permet d’offrir deux niveaux d’entrées distincts.

 

L’accès des utilisateurs  se situe en amont, en face de l’entrée des bâtiments de l’autre côté de la rue. Cette situation permet un cheminement aisé aux personnes qui croisent le chemin de Rionzi tous les midis et concentre le flux des piétons, étant donné la proximité du chemin qu’utilisent les enfants pour traverser le Nord de la parcelle.

La présence d’une éventuelle surface administrative à louer à cet endroit, optimal du point de vue commercial et sans conflit pour le fonctionnement des ateliers, pourrait renforcer l’identité générale de l’ensemble.

 

L’accès de véhicules, de marchandises et de matières premières se produit en aval, ce qui contribue à séparer le flux de véhicules de celui des piétons. Déprimé par rapport au niveau de la rue, ce plan horizontal de livraison aboutit, sous la place d’accès en amont, à un espace couvert qui minimise l’impact de la surface de parking extérieur des collaborateurs.

 

À l’ Est, à l’Ouest

 

D’autre part, le projet joue sur le contraste entre les activités liées au monde du travail et celles de la détente. La partition du programme des ateliers en deux volumes distincts contribue à définir ce caractère opposé.

 

L’activité industrielle se concentre à l’est de la parcelle dans un grand volume rectangulaire à plusieurs niveaux décalés accueillant l’ensemble des ateliers et de l’administration. La barre concentre tous les espaces serveurs d’un côté et les ateliers et les salles de l’autre. La façade principale, ouverte au soleil du matin, regarde les bâtiments de la Fondation situés de l’autre côté du chemin de Rionzi, axe principal de la zone industrielle et d’activités tertiaires du Mont-sur-Lausanne.

 

Le programme se développe sur les différents niveaux en fonction des caractéristiques de chaque activité.

Le premier niveau, qui offre les meilleures conditions pour la livraison, comprend les ateliers de production, la réception de marchandises, l’entrepôt et les vestiaires.

Au deuxième niveau apparaissent, d’une part, les multi-services, liés à la réception des utilisateurs, à côté du hall d’entrée du bâtiment, de l’autre, l’atelier Jardin, en rapport direct avec le jardin extérieur.

Au troisième niveau se regroupent tous les ateliers du type artisanal.

Au dernier niveau se développe le programme d’administration, prévoyant une possibilité d’extension sur la grande terrasse ouverte au sud de la barre. 

 

L’activité du repos  se réalise à l’ouest de la parcelle, où s’établit un dialogue entre un pavillon de forme concave contenant le programme de cuisine et restauration des ateliers et le volume convexe à deux niveaux de la crèche.

La présence d’un espace vert extérieur entre les deux volumes  apparaît comme un endroit favorable à la détente, aux relations inter-générationelles et aux lieux de ressourcement.